Général

Punaises de lit : comment les détecter et les éliminer ?

Si depuis quelque temps, vous vous réveillez avec des dizaines de petits boutons rouges qui vous démangent et qui ne ressemblent en rien à des piqûres de moustiques, alerte !
En effet, il est fort possible que vous soyez infesté de punaises de lit et le problème doit être pris en charge sans tarder.

Les punaises de lit représentent un fléau d’envergure mondiale ; ainsi, peu importe où vous habitez, vous êtes peut-être concerné. Elles sont, en effet, capables de survivre partout et profilèrent rapidement dans les foyers, mais aussi dans les dortoirs d’écoles, dans les hôtels, etc.

Si vous avez un doute, ce guide vous permettra d’apprendre à identifier les piqûres et à savoir si oui ou non vous êtes envahi.
Dans un second temps, nous vous expliquerons comment vous en débarrasser pour de bon et quelles sont les mesures à adopter pour les éviter.

Plus une minute à perdre, c’est parti !

Comment identifier la piqûre d’une punaise de lit ?

La nature et l’aspect des piqûres permettent généralement d’identifier l’insecte qui en est à l’origine. Dans le cas des punaises de lit, c’est également valable. Les piqûres de punaises de lit sont généralement multiples et regroupées par groupes de 3 à 5 boutons de 5 mm à 2 cm de diamètre. Au centre du bouton se trouve généralement un point de sang rouge ou une vésicule de liquide translucide. Comme les punaises de lit sont hématophages, elles se nourrissent de votre sang. Les boutons provoqués par la piqûre sont généralement indolores et de petite taille, mais ils démangent particulièrement le matin. Il est intéressant de savoir que les punaises de lit ne se glissent pas sous les draps ou les pyjamas. Elles piquent uniquement les zones exposées et accessibles.

En outre, certaines personnes allergiques peuvent développer des réactions plus ou moins violentes suite à une piqûre de punaise. La prudence pour les personnes sensibles est donc de rigueur.

Il est important de savoir que les piqûres de punaises de lit ne sont pas vectrices de maladie. En revanche, il est préférable d’adopter quelques bons gestes en cas de piqûre. Pour éviter une infection, ou surinfection de la peau, il est indispensable de ne pas de gratter. Pour commencer, il faut utiliser un antiseptique pour désinfecter la plaie, et appliquer une crème apaisante anti grattage, si besoin. En cas de gêne ou de réaction allergique important, n’hésitez pas à consulter rapidement votre médecin traitant.

D’où proviennent les punaises de lit ?

La présence de punaises de lit chez soi peut avoir plusieurs causes. Il est important de savoir que le manque d’hygiène n’a absolument rien à voir avec leur apparition. Si vous avez des punaises de lit chez vous, c’est tout simplement que vous avez été en contact avec ces parasites dans un lieu ou avec un objet infesté. Lorsque c’est le cas, vous importez le problème chez vous sans même vous en rendre compte.

Voici les exemples les plus courants de contamination de punaises de lit :

  • Vous revenez de voyage et vous avez probablement rapporté des punaises de lit depuis votre hôtel, votre pension de famille, ou votre auberge. Les punaises de lit peuvent tout simplement se glisser dans vos bagages à votre insu et le tour est joué. Il est intéressant de noter que ces bestioles ne se trouvent pas simplement dans les lits, mais également dans les placards, les supports à bagages, et même, les moquettes et tapis.
  • Vous avez utilisé les transports en commun et il est possible que vous ayez été contaminé à ce moment-là. Les punaises de lit peuvent, en effet, provenir d’une valise d’un voyageur, ou se trouver directement sur les coussins des sièges dans les bus, les trains, etc.
  • Vous avez acheté un meuble d’occasion. Dans ce cas, il est très probable que le problème vienne du meuble que vous avez rapporté chez vous (lit, matelas, canapé, armoire, etc.). Malgré leur intérêt économique et écologique, les meubles d’occasion peuvent être contaminés par des punaises de lit et causer un vrai problème dans votre maison. C’est pourquoi, un contrôle systématique de ce type d’achat est indispensable. Il en va de même avec les vêtements d’occasion qu’il faut placer en machine à 60 °C dès votre arrivée chez vous.
  • Vous venez d’emménager dans un nouveau logement et dans ce cas, les punaises de lit pouvaient peut-être déjà se trouver là. Il est également possible que vous rameniez les punaises de lit depuis votre ancien logement directement dans vos cartons. En outre, si vous êtes passé par un déménageur, il est également possible que ce soit son camion qui soit infesté de punaises de lit.

Vous l’aurez compris, les origines des punaises de lit peuvent être multiples et fortement incertaines selon les situations. Il n’est donc pas toujours très utile de savoir d’où elles viennent, mais plutôt de se concentrer directement sur leur éradication.

Comment détecter la présence des punaises de lit chez soi ?

Une inspection minutieuse des traces caractéristiques de la présence de punaises de lit chez soi permet de savoir si oui ou non, on est face à de ce type de problème. La corrélation entre la présence de boutons caractéristiques sur votre corps et la présence de traces sur vos lits et canapés vous apportera la preuve que vous êtes effectivement confronté à une invasion de punaises de lit.

Rechercher la présence de déjections sur vos draps

Les punaises de lit laissent derrière elles des déjections qui forment des petites traces noires sur les matelas et sur les draps. Parfois, en vous retournant la nuit, il est possible que vous écrasiez certains spécimens, ce qui a pour conséquence de former des petites traces de sang sur les draps. Si vous constatez ce type de traces, c’est que vous êtes en présence de punaise de lit.

Identifier le parasite

Les punaises de lit sont des insectes qui mesurent entre 4 et 7 mm de long ; ils sont donc parfaitement identifiables à l’œil nu.
Voici quelques indications supplémentaires à leur sujet :

  • Les punaises de lit sont de formes ovales.
  • Elles sont de couleur brune qui peut tirer vers le rouge si elles sont gorgées de sang.
  • Elles se déplacent en marchant, ne sautent pas et ne volent pas.
  • Elles se reproduisent rapidement, c’est pourquoi on les observe généralement en groupe.

Important : dans les premiers temps de la contamination, les punaises de lit resteront près du lit. Si elles prolifèrent, elles n’hésiteront plus à se déplacer et à se cacher dans tous les recoins des pièces comme les meubles, les prises, etc.

Rechercher la présence d’œufs

Les œufs de punaises de lit sont également identifiables à l’œil nu. Ils ont d’ailleurs la taille d’une tête d’épingle et sont pondus en grappes tous les jours par les femelles à raison de 3 à 8 œufs par jour. Ils sont généralement observables dans de petits recoins.

Attention, puisque ceux-ci éclosent généralement entre 10 et 14 jours et se transforment en larves, puis en punaises assez rapidement.

Rechercher la présence de mues

Les punaises de lit muent 5 fois au cours de leur vie, qui dure environ 9 mois. Ainsi, il est souvent possible d’observer leurs mues sous les lits ou les canapés. Il s’agit tout simplement de peaux mortes de la taille de l’insecte.

Astuce : une astuce simple consiste à placer du scotch double face au pied du lit afin d’y capturer les insectes et détecter facilement leur présence.

Reconnaître les différents types de punaises de lit

L’une des spécificités des punaises, est qu’il en existe plusieurs espèces. Il est donc important de savoir les différencier et les reconnaître. Par ailleurs, en plus des punaises de lit, il existe également des puces de lit qui sont une espèce complètement différente.

Pour commencer, les punaises de lit, contrairement aux puces, ne sautent pas, comme il a été mentionné plus tôt. Elles piquent également uniquement la nuit, ce qui n’est pas non plus le cas des puces. Enfin, ces deux espèces ne produisent pas le même type de bouton sur la peau.

Concernant les autres espèces de punaises, on distingue :

  • La punaise verte, qui ne représente aucun danger.
  • La punaise des bois, qui est inoffensive et qui se trouve dans la nature.
  • La punaise rouge, qui ressemble à un gendarme et sévit au potager.

Comment se débarrasser d’un problème de punaise de lit ?

Rentrons à présent dans le vif du sujet et regardons de plus près comment éradiquer ces petites bestioles qui peuvent vous empoisonner la vie. L’élimination des punaises de lit se fait à l’aide de différents traitements : insecticides, chimiques, ou thermiques au choix.

Traitements insecticides

Il existe de très nombreux traitements insecticides destinés à éradiquer les punaises de lit avec des solutions naturelles et chimiques au choix. Parmi ceux-ci, les plus efficaces sont les suivants :

  • L’huile essentielle au pyrèthre
  • L’acide borique
  • La terre de Diatomée
  • Le pyréthrinoïde (à base de pyrèthre naturel)
  • Le Chlorfénapyr ou Phantom
  • Le Bendiocarbe, ou Ficam D (utilisé par les entreprises de désinfestation)

Attention : il est indispensable de respecter les précautions et conditions d’utilisation mentionnées par les fabricants pour tous ces produits, y compris naturels. En outre, se protéger correctement les mains, le corps et le visage est également une nécessité lors de l’utilisation d’insecticide.

Traitements par fumigation

Il est également possible d’utiliser un traitement fumigène dans les pièces concernées, afin de se débarrasser des punaises de lit. Dans ce cas, l’intervention d’un professionnel est vivement recommandée, car le procédé est particulièrement toxique. Les produits utilisés sont principalement le Vulcano, le Profyr, l’Axa, ou encore, le Fumithrine.

À noter qu’il existe différents types de fumigation : la fumigation en poudre, en fumigène et en spray.

Traitements thermiques

Le traitement thermique peut être envisagé pour venir à bout des punaises de lit. En effet, celles-ci sont sensibles à la chaleur et meurent à partir de 47°.

Pour réaliser un traitement thermique, vous pouvez soit faire appel à un professionnel, soit vous en charger vous-même en investissant ou en louant le matériel nécessaire. Il s’agit tout simplement d’appareils à vapeur.

Il suffit, dans ce cas, de traiter toutes les surfaces concernées afin de tuer les punaises, les larves et leurs œufs. L’opération est à renouveler 3 fois afin de prévenir tout risque de réapparition des punaises.

Comment éviter l’apparition ou le retour des punaises de lit chez vous ?

Il est possible d’éviter la réapparition des punaises de lit après un traitement, ou tout simplement, en prévention. Pour cela, il est possible d’adopter plusieurs bonnes pratiques qui consistent notamment à :

  • Passer régulièrement l’aspirateur dans les moindres recoins : sous le lit, derrière la tête de lit, et sans oublier, sur le matelas.
  • Laver votre linge de lit en machine à 60 °C.
  • Utiliser une housse anti-punaise de lit.
  • Changer de lit si celui-ci est sur-infesté de punaises.
  • Reboucher les petites fissures ou crevasses au niveau des murs qui pourraient accueillir ce type d’insectes.
  • Toujours examiner un objet d’occasion avant de l’introduire chez vous.
  • Lors d’un retour de voyage, pensez à bien examiner vos affaires ou placer directement tout en machine à haute température pour éviter tout problème.
  • Éviter de ramasser des objets dans la rue tels que les coussins, les matelas, etc. ou procéder à une inspection minutieuse suivie d’un lavage complet avant de les faire rentrer chez vous.

Les punaises de lit constituent un véritable problème. Bien heureusement, il est possible d’éviter d’en avoir chez soi en adoptant quelques mesures efficaces.

En conclusion :

Vous l’aurez compris, la présence de punaises de lit dans une maison est un vrai problème. De plus, ces insectes se reproduisent particulièrement rapidement ce qui rend encore plus difficile la tâche de s’en débarrasser.

Si vous êtes concerné, n’hésitez pas à tenter rapidement une éradication. Si vous ne vous en sentez pas capable, faire appel à un professionnel pouvant intervenir rapidement est indispensable.